Focus sur l’information commerciale et financière sur les entreprises

 

Les sociétés d’information commerciales et financières sur les entreprises ont redoublé d’ingéniosité pour apporter leur plus-value en cette période de crise sanitaire et économique. Certaines ont donné accès gratuitement à leurs bases de données dans une certaine mesure pour essayer de séduire une nouvelle clientèle. Les réductions de garantie des assureurs-crédit ont ouvert la voie à un auto arbitrage avec l’appui des sociétés d’information qui délivrent des scores de solvabilité et de capacité à honorer ses engagements.

 

Toutes ont décidé de surfer sur la crise sanitaire pour sortir une notation spéciale Covid qui évalue la vulnérabilité des entreprises à résister à la crise. Certains parlent de l’indice de Résilience Covid avec une approche axée sur la trésorerie selon les secteurs d’activité (Ellisphere). Une autre l’Index Impact Covid qui prend en compte le pays et le secteur d’activité (Altares). De son côté Creditsafe a lancé un nouveau modèle de gestion du risque qui prend en compte le risque de défaillance couplé à leur degré d’exposition à la crise. Ce modèle classifie en 4 catégories les entreprises selon leur score sur ces 2 critères. Les entreprises les plus risquées étant celles qui cumulent un risque élevé du risque de défaillance et une forte exposition à la crise de part leur appartenance sectorielle.

 

L’autre innovation qui se perfectionne avec le temps concerne l’analyse du comportement de paiement des entreprises. Les acteurs dans ce domaine luttent pour fournir une information la plus fraiche possible. Leur analyse est majoritairement axée sur les analyses du bilan et du compte de résultat. L’analyse des balances âgées des entreprises qui communiquent sur ces données permet de dresser un état de plus en plus précis sur les comportements de paiement. Leurs connaissances des impayés ainsi que les informations qu’ils obtiennent par leur service recouvrement viennent enrichir les bases. Par ce travail, les sociétés d’informations empiètent sur le domaine des assureurs crédit qui ont une parfaite connaissance des comportements de paiement  pour la délivrance de leurs agréments grâce aux déclarations des  menaces de sinistre.

 

Ellisphère sort l’indice Pay Trend et fournit une information sur le nombre de factures analysées, le nombre de remettants, les montants en retard, la part d’échue et de non échues et un historique de paiement mensuel.

 

De son côté, Altares, au travers de DunTrade qui est un programme international d’échange et de partage d’informations sur le comportement de paiement des clients, délivre un score Paydex qui vient enrichir le score final de solvabilité.

 

Creditsafe avec son DBT score évalue le comportement de paiement des entreprises en prenant en compte les factures de moins de 12 mois en historique avec une pondération en fonction du montant. Ce score vient ensuite s’agréger au score de solvabilité final délivré.

 

Le rôle de CMCA : Conseiller sur la manière de consommer du renseignement et de l’enquête. Challenger les fournisseurs pour la mise en place d’une solution externe ou intégrée au CRM.

 

Statistiques des défaillances par tranche d’effectif par nature de procédure

cmca-table-1

source Altares « défaillances et sauvegardes d’entreprises en France, bilan 2019 »

 

Statistiques des défaillances par tranche d’âge par nature de procédure

cmca-table-2

source Altares « défaillances et sauvegardes d’entreprises en France, bilan 2019 »